• Alexandre

Comprendre les codes couleurs des pistes de ski

Que vous soyez un skieur expérimenté ou nouveau à la discipline, il est intéressant de connaitre les différentes typologies de pistes de ski afin de pouvoir vous y retrouver en stations. Ceci est d’autant plus utile si vous avez prévu d’aller skier à l’étranger car, tel que nous le verrons dans cet article de blog, la signalisation des pistes diffère considérablement en fonction des pays.

De manière générale, la typologie des pistes permet de classifier les pistes en fonction de leur niveau de difficulté.



Les codes couleurs des pistes de ski en Europe


En Europe, les pistes sont généralement classées par trois catégories selon leur degré de difficulté :


- Piste Bleu = Facile (convient aux skieurs de niveau débutant et/ou intermédiaire)

- Piste Rouge = Difficile (convient aux skieurs de niveau intermédiaire et/ou avancé)

- Piste Noire = Très difficile (convient aux skieurs de niveau avancé et/ou expert)


Les pistes bleues sont donc les plus accessibles, suivi des pistes rouges et puis des noires - les plus difficiles.


Cette classification est notamment en vigueur en Autriche, en Italie, en Allemagne, en Slovaquie, en Pologne et en Slovénie. En Suisse, la classification des pistes de ski dépend des différentes régions du pays.

En France, il existe une quatrième catégorie : les pistes vertes. Celles-ci sont très faciles et sont adaptées pour des skieurs de niveau débutant. Du côté des Pyrénées (en Espagne et à Andorre), les pistes vertes sont aussi d’actualités ainsi que dans d’autres régions du monde telles que la Scandinavie ou la Patagonie.



Les codes couleurs des pistes de ski hors-Europe


En ce qui concerne les domaines skiables transfrontaliers, il n’y a, en générale, pas d’harmonisation entre ces deux systèmes de classification.


De l’autre côté de l’Atlantique, la classification des pistes se fait sur base de formes et de couleurs.

Ainsi, aux Etats-Unis et au Canada, un rond vert désigne les pistes faciles, un carré bleu équivaut aux pistes de difficulté moyenne et un losange carré désigne les pistes difficiles. Toutefois, certaines pistes sont parfois indiquées par plusieurs losanges noirs. Dans ce cas, il s’agit de pistes particulièrement difficiles. Enfin, les snowparks et funparks sont signalés à l’aide d’un rectangle orange.



Voilà, à présent que la classification des pistes de ski n’a plus de secret pour vous, il ne vous reste plus qu’à chausser vos skis et dévaler les pistes aux quatre coins du monde !


Par ailleurs, il existe aussi une typologie particulière pour les pistes de ski de fond.



Mais ça c’est une autre histoire… que vous découvrirez dans notre prochain article Blog !