• Emilie

L’ORIGINE DES CLOCHES AUTOUR DU COU DU BÉTAIL


Nous avons tous déjà vu ces troupeaux de vaches dont une ou plusieurs ont une cloche autour de leur cou.

Mais vous êtes-vous déjà demandé à quoi cela peut-il bien servir ?



Une tradition lointaine:


Originaire du Jura, on retrouve ce type de cloche un peu partout. Que ce soit en France, en Suisse ou encore en Italie, vous en croiserez certainement sur votre chemin lors d’une balade en alpages.



Depuis toujours, l’homme met des cloches et clochettes sur les animaux afin de pouvoir les retrouver. Divers matériaux ont été utilisés pour leur fabrication. Bois, coques de fruits, métaux divers par le passé, elles sont maintenant forgées dans de l’acier ou du bronze.


Les cloches étaient, au Moyen-âge, beaucoup plus petites qu’elles ne le sont actuellement. Il faudra attendre le XVIème siècle pour en voir apparaître des modèles de grandes tailles.



C’est au XVIIIème siècle que l’on retrouve les premières traces de ces cloches en Suisse. Ce sont les rétameurs (personnes qui s’occupent de recouvrir des objets d’une couche d’étain fondu pour qu’ils ne s’oxydent pas) italiens venant du Piémont et de la Vallée d’Aoste qui ont apporté cette tradition.


Bien que leur production soit aujourd’hui plus industrialisée, elles sont toujours réalisées de manière 100% traditionnelle à Chamonix.


Les différents types de cloches:




Les sonnailles : Le but de ces cloches est de retrouver les animaux égarés dans le brouillard ou dans la montagne.

Elles avaient aussi pour fonction de faire fuir les voleurs, d’éloigner les vipères ainsi que l’orage et de protéger les animaux des influences néfastes. Raisons pour lesquelles elles sont souvent décorées de motifs religieux.


Étant plus petites, elles sont majoritairement utilisées pour les chèvres et les moutons.






Les clarines : Aussi appelées « gros bourdons » sont plus grandes et plus lourdes que les sonnailles, leur poids est généralement de 6 kg, mais peuvent atteindre les 12 à 13 kg pour les plus gros modèles.

Elles servent principalement lors des parades lorsque les troupeaux montent ou descendent des alpages.







Les toupins : Il s’agit du nom donné aux « bourdons » dans le canton de Vaud. Elle porte également le nom de « sonnette » dans le Valais et de « potet » à Neuchâtel.








Retrouvez toutes nos destinations en Suisse, Italie et en France pour voir ces cloches de vos propres yeux !